Notre histoire

Le syndicat d’adduction d’eau potable de la région d’Angervilliers a été créé en 1938.

Les premiers adhérents au syndicat intercommunal ont été les communes de Saint Cyr sous Dourdan, Angervilliers, Val St Germain, Saint Maurice Montcouronne et Vaugrigneuse.
Au lendemain de la deuxième guerre mondiale, le syndicat s’agrandit avec l’adhésion de 6 autres communes.
Un premier forage à été effectué sur la commune de Saint Cyr sous Dourdan, et autorisé pour une exploitation de 60 m3/h maximum.
Deux ensembles de deux réservoirs d’environ 450 m3 chacun, ont été construits à la sortie de Saint Cyr sur un point haut, route qui mène à Angervilliers.
Dans les années 80, un second forage est mis en exploitation sur la commune de Saint Maurice Montcouronne, avec l’adjonction d’un château d’eau de grande capacité (2500 m3) sur le site dit de la « butte brulée » à l’est du Syndicat,
Ce dernier forage ayant des problèmes fréquent de qualité, a été abandonné en 1998.Il a fait l’objet d’une neutralisation avec rebouchage. Il a fallu pour compenser cette perte de ressource, acheté de l’eau à un syndicat voisin pour assurer les besoins de notre syndicat.
Le comité syndicale du SIAEP en 2004, à pris la décision sur deux sites retenues par un hydrogéologue sur la commune de St Maurice Montcouronne,
d’exécuter deux nouveaux forages, qui ont été couronnés de succès avec une exploitation cumulée de 150 m3/h.
Les exigences de qualité de l’eau potable ayant été dans ces dernières décennies considérablement accrues, et en raison de la présence de pesticides dans la nappe,valeur
légèrement supérieure au seuil autorisé, il à fallu construire une station de traitement proche les sites d’exploitation, pour permettre de rendre l’eau conforme à la qualité sanitaire exigée.
Le Syndication d’Adduction d’Eau Potable de la région d’Angervilliers à pris la décision dans le courant de l’année 2014, de modifier le mode de gestion de l’eau potable, c’est à dire de distribuer notre ressource directement sans l’accompagnement d’un délégataire (VEOLIA)
Cela devra nous permettre d’optimiser l’entretien de notre réseau de distribution, et la maîtrise des coûts. Pour ce faire, une régie sera mise en place dès la fin 2015.
A cet effet tous les abonnés seront directement informés des modifications qui concerneront essentiellement la facturation.et les différents modes de règlements.

Ce changement interviendra au début de l’année 2016.

Le comité syndical